La France lance une consultation sur la légalisation du cannabis

L'actualité juridiqueLa France lance une consultation sur la légalisation du cannabis

Alors que la question de la légalisation du cannabis est plus que jamais présente dans de nombreux pays, la France rejoint le mouvement en lançant une consultation publique sur la possibilité ou non de légaliser le cannabis. Quels sont les enjeux de cette consultation ? Comment y participer ? Réponse dans cet article.  

Le cannabis, un sujet tabou en France  

C’est un sujet tabou qui ne peut plus être évité : face à la vague de légalisation du cannabis dans le monde, la France s’est également lancée dans une consultation pour permettre de déterminer s’il faut, ou non, légaliser le cannabis dans l’Hexagone. La question comporte de nombreux enjeux, d’abord parce que l’on parle de légalisation et non de dépénalisation. Aujourd’hui, le cannabis est interdit en France, mais l’apparition de certains produits à base de CBD (un cannabinoïde issu du cannabis, ayant essentiellement des bienfaits pour la santé), a chamboulé la législation européenne.  

Face au constat de l’échec de la prohibition du cannabis en France, l’heure est donc venue à la réflexion collective sur la légalisation possible du cannabis, pour permettre la création d’un marché stable et favorable au consommateur. En identifiant la perception des Français sur le cannabis, et le rôle des politiques publiques sur le cannabis, la consultation vise à prendre de nouvelles décisions.  

Des évolutions récentes et progressives  

Lancée par la mission d’information (composée de 33 députés) de l’Assemblée Générale du 13 janvier au 28 février, les premiers résultats montrent que les Français sont plutôt en faveur d’une légalisation. L’engouement était immédiat : plus de 130 000 participations en l’espace de 72 heures, avec un total de 256 000 participations. Autant dire que l’opinion publique française souhaite se saisir de la question. Et le constat est sans appel : 80% se disent en faveur d’une légalisation du cannabis en France.  

Cette consultation marque un nouvel élan, certes progressif, mais réel, concernant la question du cannabis. Jusqu’alors, le cannabis était seulement vu pour ses vertus récréatives, qui avaient généré une image négative du cannabis (lié à l’effet planant). Aujourd’hui, le cannabis peut servir à bien d’autres égards et c’est cet aspect-là que l’opinion publique privilégie. D’ailleurs, des études cliniques sont en cours depuis mars 2021 en France pour déterminer le rôle du CBD et du THC, ces deux molécules issues du cannabis, dans la gestion de la douleur pour des maladies graves. Les premiers résultats sont attendus en début d’année prochaine. La preuve que les évolutions sont bien là.  

L’objectif d’une légalisation du cannabis  

Outre le fait de permettre la culture, la consommation et même la vente de cannabis, cette légalisation pourrait ouvrir de nouveaux débouchés pour exploiter des zones d’activités florissantes. En termes de culture, certaines variétés sont meilleures que d’autres et il faut par exemple opter pour des graines de cannabis pour climat humide selon la région de résidence et de culture, afin d’en optimiser leur usage. En parallèle, le marché du cannabis permet d’imaginer un renouveau dans certaines filières, notamment vestimentaire. En effet, le chanvre est un matériau très recherché pour la confection de vêtements, notamment en utilisant les tiges de cannabis : très résistant et écologique, il pourrait faire des miracles.  

Enfin, le but d’une telle légalisation permettrait de développer la filière du cannabis thérapeutique, qui viendrait en complément (voire en substitut) de traitements médicaux. Affaire à suivre en France.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here