Comprendre le droit des affaires : que traite-t-il exactement ?

Grandes notions de droit privéDroit des sociétésComprendre le droit des affaires : que traite-t-il exactement ?

Le droit est une vaste discipline qui regorge de spécialités. Parmi elles, le droit des affaires, une branche du droit qui est à destination des entreprises, qui les accompagne dès la naissance jusqu’à la dissolution éventuelle en prenant bien entendu en compte les nombreuses étapes qui rythment leur vie et leur épanouissement. Le droit des affaires est donc très vaste, comprenant de nombreuses matières et les débouchés sont nombreux pour les étudiants qui choisissent ce domaine de spécialisation. 

Le droit des affaires : c’est quoi ?

La notion de droit des affaires, bien qu’étant une spécialité reconnue dans les études universitaires de droit, est assez floue et regroupe beaucoup de matières. Le droit des affaires va venir encadrer la vie des entreprises, les relations des personnes morales entre elles, leurs relations avec l’administration, ainsi que leur rapport général avec la vie des affaires. 

Dès lors, on regroupe sous l’appellation du “droit des affaires” plusieurs matières : 

  • Le droit spécial des entreprises,
  • Le droit fiscal,
  • Le droit des entreprises en difficulté,
  • Le droit commercial,
  • Le droit de la concurrence,
  • Le droit des sûretés,
  • Le droit de la propriété intellectuelle,
  • Le droit de la distribution…

L’objectif premier du droit des affaires est d’instaurer un environnement assurant la fluidité et sincérité des échanges commerciaux.

Le droit des affaires : c'est quoi ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les particularités du droit des affaires ?

Le droit des affaires est une matière qui est sans cesse en mouvement et qui doit s’adapter au rythme de vie du monde des entreprises. Ainsi, un professionnel du droit spécialisé en droit des affaires va devoir se tenir au courant de l’actualité juridique et s’adapter à l’intégration de nouvelles matières pour répondre efficacement aux besoins de ses clients. 

Il faut garder en tête que malgré une spécialisation en droit des affaires, le juriste qui souhaite exercer dans ce domaine doit avoir de très bonnes connaissances dans les autres matières du droit. Ainsi, il est très important de maîtriser le droit des sociétés et de connaître chaque entreprise, ses caractéristiques, son fonctionnement, quels sont ses organes dirigeants, les seuils à respecter. Ce n’est d’ailleurs pas rare que des cabinets d’avocats affichent plusieurs spécialités en dehors du droit des affaires, afin d’offrir un service plus complet à leurs clients comme le fait notamment le cabinet Klein au Pays basque.

Dans la même idée, des notions en comptabilité sont également recommandées, afin de comprendre le fonctionnement des exercices comptables et pouvoir apporter des précisions à ses clients, avant consultation d’un expert comptable au besoin. 

Le professionnel qui suit une formation en droit des affaires, doit également avoir quelques notions en droit de la famille, utiles dans le cadre des cessions de parts sociales. En effet, des règles particulières peuvent s’appliquer pour les personnes mineures, en cas de séparation d’un couple ou encore dans le cadre de la mise en place ou de la gestion d’une indivision. 

Quels sont les métiers du droit des affaires ?

La profession la plus connue en la matière est probablement le métier d’avocat en droit des affaires. Une profession double qui peut l’amener à exercer en matière contentieuse (pour défendre l’intérêt de ses clients devant les tribunaux) ou en matière de conseil (pour accompagner ses clients dans la gestion quotidienne de leur entreprise ou dans le cadre de réalisation d’opérations complexes ou de contrôle). 

L’autre profession phare du droit des affaires est le métier de juriste en droit des affaires. Le juriste est alors intégré au sein d’une entreprise et va avoir un rôle de conseil des organes de direction mais aussi auprès des autres collaborateurs de l’entreprise en cas de besoin. Le juriste en droit des affaires a alors pour devoir de se tenir informé de l’actualité juridique et des réglementations sur le droit des affaires afin de toujours apporter les bonnes réponses aux questions qui lui seront posées et de s’assurer que son employeur respecte les nouvelles règles édictées. Un juriste en entreprise pourra également gravir les échelons et pourquoi pas atteindre un poste de directeur administratif et financier au sein de son entreprise. 

Quels sont les métiers du droit des affaires ?
Source : shutterstock.com

Les postes de juristes sont nombreux parmi les débouchés possibles à un Master en droit des affaires. Vous pourrez ainsi intégrer une entreprise d’assurances, devenir juriste en fiscalité, au sein d’une banque, d’une association, d’une collectivité territoriale. 

Une formation en droit des affaires offre également des débouchés dans le domaine des entreprises en difficulté comme l’accès aux professions de mandataire ou administrateur judiciaire. Les tribunaux de commerce notamment accueillent également fréquemment des personnes ayant suivi une formation en droit des affaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here