Quels sont les avantages et inconvénients du portage salarial ?

Notions de droit privéQuels sont les avantages et inconvénients du portage salarial ?

Le portage salarial est une nouvelle forme de travail en plein essor. Cette solution séduit les Français qui souhaitent se mettre à leur compte en raison de ses avantages.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est un mode de travail au croisement du salariat et de l’entrepreneuriat. Concrètement, il permet de lancer une activité professionnelle indépendante tout en conservant le statut de salarié et la protection sociale associée. Ce dispositif constitue une excellente alternative à la création d’entreprise.

L’apparition du portage salarial en France remonte aux années 1980. Au départ, il a été mis en place dans le but de répondre à l’employabilité des anciens dirigeants d’entreprise et des cadres seniors dont l’expertise était très recherchée. En 2008, le portage salarial a été introduit dans le Code du travail. 7 ans plus tard, le cadre légal et réglementaire qui définit ses conditions d’application a été établi par une ordonnance.

Qu'est-ce que le portage salarial ?
Source : shutterstock.com

Comment ça marche ?

Le portage salarial repose sur une relation tripartite entre un salarié porté (ou consultant), une société de portage et une entreprise cliente. Le consultant se charge de trouver lui-même de trouver des clients. Une entreprise a la possibilité de recourir aux services de ce professionnel pour répondre à un besoin ponctuel de compétences particulières dont elle ne dispose pas en interne. En revanche, elle ne peut pas opter pour le portage salarial dans le but de remplacer un salarié absent pour une raison ou une autre.

La société de portage joue l’intermédiaire entre ces deux acteurs. Elle établit un contrat de travail avec le porté et un contrat commercial avec l’entreprise cliente. La société de portage se charge également de toute la gestion administrative et comptable de l’activité du salarié porté. En outre, elle lui reverse sous forme de salaire le chiffre d’affaires réalisé étant donné qu’elle s’occupe de la facturation de l’entreprise cliente. Ainsi, tout comme un salarié, le consultant reçoit une fiche de paie tous les mois.

Une fois déduits les frais de gestion de la société de portage ainsi que les charges patronales et salariales, un salarié porté touche généralement un salaire net variant entre 45 et 60 % de son chiffre d’affaires hors taxes.

Qui peut en bénéficier ?

Tous les métiers ne peuvent pas bénéficier du portage salarial. Cette forme de travail est envisageable uniquement pour les professionnels qui proposent des prestations intellectuelles (informatique, immobilier, ressources humaines, etc.). Les activités commerciales, le service à la personne et les professions réglementées n’y sont pas éligibles.

Pour prétendre au portage salarial, il est aussi nécessaire de disposer de l’expertise, de la qualification et de l’autonomie nécessaires pour trouver des clients. Il faut justifier au minimum d’une qualification professionnelle de niveau 5 (équivalant à un Bac +2) ou d’une expérience d’au moins 3 ans dans le secteur d’activité ciblé.

Qui peut en bénéficier ?
Source : shutterstock.com

Quels sont les avantages et inconvénients du portage salarial ?

Le portage salarial présente des avantages, mais aussi des inconvénients. Il est important de les connaître avant de recourir à cette forme de travail.

Avantages

Si vous vous demandez pourquoi souscrire au portage salarial, vous trouverez certainement la réponse parmi les avantages qu’il offre. Tout d’abord, cette solution combine la sécurité du salariat avec les atouts du travail en freelance. Concrètement, vous bénéficierez de la même protection sociale qu’un salarié classique (assurance prévoyance, assurance chômage, cotisations retraite, congés payés, etc.) tout en profitant d’une grande autonomie pour exercer une activité indépendante.

En tant que salarié porté, vous pourrez également déclarer vos frais professionnels, ce qui fera baisser le montant de vos cotisations sociales. Cette possibilité n’est pas offerte par le statut de micro-entrepreneur.

D’autre part, vous n’aurez pas besoin de vous occuper des différentes formalités relatives à la gestion d’une entreprise grâce au portage salarial. En outre, vous pourrez bénéficier de l’accompagnement de la société de portage choisie ainsi que de son réseau.

Inconvénients

Les avantages procurés par le portage salarial impliquent une contrepartie : les frais de gestion. Ces derniers sont directement prélevés par la société de portage sur le chiffre d’affaires réalisé. Leur taux s’établit généralement entre 7 et 10 %.

Pour exercer une activité en portage salarial, vous devrez également atteindre un seuil minimal de chiffre d’affaires par heure ou par jour. Autrement, la société de portage ne pourra pas vous verser le salaire minimum fixé par la réglementation. Si les revenus générés par l’activité que vous voulez exercer sont trop faibles, il vous faudra opter pour le régime de la micro-entreprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here