Investir dans l’immobilier quand on a 30 ans

Très souvent, on pense que les jeunes de 30 ans investissent dans l’immobilier uniquement pour avoir un logement. Pourtant, ils sont de plus en plus nombreux à réaliser des investissements supplémentaires dans la pierre ou dans la pierre papier afin d’augmenter la valeur de leur patrimoine et sécuriser leur avenir. De plus, ils bénéficient de mesures incitatives pour investir dans le locatif. 

Pourquoi les jeunes investissent-ils dans l’immobilier ?

Pour commencer, plus tôt on investit, mieux c’est, car on a le temps de se créer un patrimoine. De plus, les organismes de financement sont très ouverts aux projets d’investissement des jeunes actifs, puisqu’il est possible de réaliser des placements à long terme. Ensuite, ce n’est pas parce qu’on est jeune que l’on aime forcément prendre des risques. Or, les placements immobiliers sont réputés pour être les plus sûrs du marché. C’est une manière d’augmenter la valeur de son patrimoine et de s’assurer un complément de revenus pour la retraite. Enfin, les jeunes actifs ont la possibilité de défiscaliser une partie de leur investissement en bénéficiant de mesures fiscales incitatives. 

Les SCPI : un bon investissement pour les jeunes

Depuis quelques années déjà, les sociétés immobilières de placement immobilier (SCPI) ont le vent en poupe. La pierre papier fonctionne de manière très simple. On achète des parts dans le capital d’une SCPI puis celle-ci s’occupe d’investir dans de l’immobilier. C’est elle qui gère ce parc immobilier, qui assure les achats, les ventes, la comptabilité, l’entretien, la perception et la redistribution des revenus. 

Ce qui intéresse à priori les jeunes actifs vers ce type de placement, c’est la simplicité et l’accompagnement. Celui qui cherche où investir son argent sera écouté par des experts qui l’orienteront vers une SCPI plutôt qu’une autre. Car effectivement, il en existe plusieurs sortes. Les SCPI de rendement permettent d’investir à long terme sur de l’immobilier professionnel. Les SCPI fiscales permettent de diminuer le montant de ses impôts sur le revenu en défiscalisant une partie de la somme investie dans l’immobilier locatif ou autre (loi Pinel, loi Malraux, loi Borloo, loi Censi-Bouvard…). Les SCPI de plus-value sont aussi des placements intéressants pour les jeunes actifs. 

Comment investir en SCPI ?

Pour cela, c’est très simple. Il existe des sociétés qui permettent d’investir facilement son argent en SCPI. Celles-ci accompagnent les clients dans leurs projets et proposent la ou les bonnes SCPI en fonction des objectifs et du mode de financement. Ce qui intéresse beaucoup les jeunes actifs, c’est qu’il est possible de financer un investissement en société immobilière de placement immobilier avec un prêt immobilier. Les centrales accompagnent même les porteurs de projet à trouver plus facilement un financement. Dans ce cas, les échéances de remboursement du prêt sont couvertes par les revenus tirés de la SCPI. Une fois que le prêt est remboursé, cela fait un vrai complément de revenu. Pour les jeunes actifs, il est intéressant de faire coïncider la fin du prêt avec l’âge du départ à la retraire. Ce placement permet donc de compenser une baisse des revenus à ce moment-là.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here