Le droit s’invite chaque jour au cœur de la vie. La preuve en est que les rapports aussi bien personnels que professionnels sont encadrés par la loi. Cependant, il faut recourir à un bon soutien juridique pour se protéger de tout abus. Envisagez-vous de souscrire à une assurance de protection juridique ? Plus d’inquiétude ! Dans cet article, on vous parle du principe de l’assurance de protection juridique et des avantages pour l’assuré. Vous découvrirez également comment réaliser un choix judicieux parmi toutes les offres qui pullullent sur la toile. 

Protection juridique : principe et avantages

Avant de souscrire à une assurance de protection juridique, il est fondamentale d’en connaitre le principe et de s’enquérir des avantages qui découlent d’une telle démarche. 

Le principe

La protection juridique est une branche d’assurance. À l’instar des autres formes d’assurances, elle met en lien un assureur et un assuré. Ainsi, elle se présente comme un contrat d’assurance offrant des garanties auquel on peut souscrire. L’assureur et le client discutent des modalités et spécificités du contrat. Plusieurs formules sont alors proposées. Pour en savoir plus sur les offres de protection juridique, visitez le site https://laprotectionjuridique.fr/. Dès que l’assuré donne son accord, le contrat est signé. C’est alors qu’il peut bénéficier de la protection juridique. Cette dernière se déploie sur plusieurs points et permet à l’assuré de bénéficier de certaines prestations. 

Primo, l’assureur lui fournit en cas de survenance de litige, des informations juridiques digitalisées en lien avec son problème. L’assuré dispose ainsi d’une bonne documentation qui lui permet de mieux cerner les dispositions de la loi quant à sa situation. L’action de l’assureur à ce niveau est purement informative. Aucun conseil juridique n’est donné. Cela permet néanmoins à l’assuré de prendre connaissance de sa situation vis-à-vis de la loi et ne pas ignorer ses droits et encore moins ses obligations. 

Secundo, l’assureur s’engage à offrir à l’assuré l’assistance juridique qu’il lui faut en cas de litige. Ainsi, l’assuré peut être assuré qu’il est protégé. En effet, quels que soient l’objet du litige, le juriste se dévouera à lui fournir la meilleure défense possible pour parvenir à un règlement avantageux pour son client.

Tertio, l’assuré bénéficie d’une prise en charge de certains frais de justice si le contrat de protection juridique le prévoit expressément. Les frais d’auxiliaires de justice peuvent donc parfois être pris en charge. L’important est que le contrat fixe à l’avance les modalités d’exécution des garanties ainsi que les restrictions. L’assuré a alors une idée précise de la protection dont il bénéficie. 

La protection juridique ne couvre pas les réparations civiles, encore moins les indemnisations. Son but principal est de garantir à l’assuré de bons moyens de défense en vue du  règlement de son litige devant les juridictions. 

Pourquoi souscrire à une assurance juridique ? 

L’assurance juridique rejoint intrinsèquement la protection juridique. Les deux thématiques ont la même signification et poursuivent la même finalité : la réduction des coûts légaux et l’assistance juridique en cas de survenance d’un litige. Il est aussi important de savoir que l’assurance juridique présente quelques spécificités.

La législation française fait obligation aux conducteurs de disposer d’une assurance auto contre les risques. Avec l’assurance de protection juridique, la dynamique est différente. L’assurance juridique se souscrit libéralement sans aucune contrainte de la loi. Vous êtes donc libre de décider de l’opportunité ou non d’y souscrire. Cela ne vient en rien remettre en cause son importance. 

Nul n’est à l’abri d’un litige juridique. Toute personne physique ou morale peut se retrouver en conflit avec un tiers. D’où la nécessité de se prémunir pour faire face aux frais de procédure et de recours aux experts juridiques qui sont souvent onéreux. En l’absence de protection, vous engagerez des dépenses sans pour autant bénéficier de la garantie de la préservation et de la défense efficace de vos droits. C’est justement pour pallier ce problème que les contrats d’assurance de protection juridique existent. Grâce à eux, vous pourrez facilement accéder au droit.

Par ailleurs, l’assurance juridique peut spécialement vous protéger ou peut être souscrite dans l’intérêt de votre entreprise. D’aucuns l’ignorent, mais cela reste bien possible. Les conditions particulières du contrat doivent juste être précisées et connues des deux parties. Gardez néanmoins à l’esprit que votre activité doit bénéficier d’une protection au même titre que vous-même. Vous ne devez rien négliger pour éviter d’être en proie à des difficultés. En procédant ainsi, vous garantissez une bonne défense de vos droits et vous vous octroyez un accès moins coûteux aux juridictions. 

Comment bien choisir son assurance protection juridique ? 

L’importance du droit dans la vie quotidienne a favorisé la multiplication des offres de protection juridique par de nombreuses sociétés d’assurances. Le grand nombre d’assureurs présents sur le marché rend le choix encore plus cornélien. Il est ainsi facile d’opérer de mauvais choix. Néanmoins, en prenant en compte un certain nombre de paramètres, vous parviendrez à bien choisir.

Gardez toujours à l’esprit que le choix d’une assurance de protection juridique est une tâche assez délicate. Vous devriez y consacrer beaucoup d’attention et surtout procéder par étapes. Il faudra dans un premier temps vous livrer à  un exercice comparatif. Ce travail préalable vous permettra déjà d’identifier les meilleures offres sur le marché. 

Opposez ensuite les coûts de souscription annuelle de ces sociétés d’assurance. En effet, l’offre n’est pas la même d’une société à une autre. Vous pourrez ainsi déterminer les offres qui s’alignent sur votre budget.

Penchez-vous enfin sur les autres modalités du contrat d’assurance. La prise en charge des frais des auxiliaires juridiques par exemple s’effectue selon des barèmes. Ce sont eux qui définissent combien l’assureur est prêt à débourser pour couvrir son assuré. Il faudra opter pour les sociétés avec les meilleurs barèmes. 

Aussi, certains organismes proposent un mode de règlement décalé. Ce qui veut dire que c’est à l’assuré d’engager les frais relatifs au paiement des auxiliaires juridiques quitte à se faire rembourser plus tard par l’assurance. Mais, cette démarche n’est pas commune à toutes les sociétés d’assurance. Il faudra bien vous renseigner pour réaliser un choix éclairé et judicieux.

En cas de doute, référez-vous aux différents avis des clients en ligne. En effet, Grâce à Internet, souscrire une assurance juridique n’a jamais été aussi facile. Les sociétés disposent de plateformes numériques pour rendre leurs services plus accessibles. Vous pourrez toujours vous faire assister par un conseiller pour choisir une formule qui répond à vos attentes.

Le choix des auxiliaires de justice avec l’assurance de protection juridique : qu’est-ce qu’il faut savoir ?

Le choix des auxiliaires de justice est une étape cruciale dans le processus. D’aucun pense que la souscription à une assurance de protection juridique retire à l’assuré toute autonomie de décision. Ce n’est pas le cas ! Le rôle de l’assureur est d’accompagner l’assuré. Il n’est pas qualifié à décider en ses lieux et place. Toute action qu’il est appelé à exécuter doit préalablement bénéficier de l’accord de l’assuré. Le non consentement peut être un motif d’annulation du contrat.

Ainsi, un assuré ne peut pas se voir imposé un avocat pour assurer sa protection. Si bien souvent celui qui est proposé est accepté, il arrive parfois que l’assuré ne soit pas disposé à se faire représenter par le préposé. Dans ce cas, l’assureur est tenu de faire une autre proposition. Il peut également s’enquérir de du choix de l’assuré. Quoi qu’il en soit, les honoraires de l’avocat choisi doivent correspondre aux standards et aux barèmes fixés par le contrat de protection. 

Il en est de même pour le recours aux huissiers. La décision se prend de façon consensuelle. L’assureur et l’assuré doivent s’accorder sur l’identité de l’auxiliaire de justice. En cas de désaccord, l’opportunité de recourir aux services d’autres experts juridiques est analysé par les deux parties. En tout état de cause, l’assureur s’engage à tout mettre en œuvre pour assurer la défense des droits de l’assuré. Tous les recours juridiques nécessaires à la résolution d’un litige doivent être déployés. N’hésitez pas à exprimer votre point de vue pour bénéficier de la meilleure protection juridique possible.

La protection juridique fait partie de ces notions du droit très complexe à cerner. Ainsi, l’intérêt de souscrire à une assurance de protection juridique n’est pas toujours très bien comprise par les assurés. Maintenant que vous en connaissez le principe et les avantages dont vous pouvez en tirer, laissez-vous tenter par l’expérience. Souscrivez à une bonne assurance juridique et garantissez votre droit à être défendu et à obtenir réparation.

L'actu Juridique :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here